PARICULTEURS, UN RISQUE DE DEFICITS ABYSSAUX PAYES PAR LES PARISIENS ?

UP magazine avale la soupe de la Mairie de Paris et ne sait pas de quoi il parle ! 

Aucun des projets actuels Parisculteurs n’a fait la démonstration de sa solidité financière. Il serait peut-être intéressant de demander l’avis du Président de la Chambre d’Agriculture d’Ile de France sur ce point. Et à la Mairie, plus de détails sur les financements réellement accordés aux 32 sites livrés de Parisculteurs 1.

La Mairie subventionne largement une opération de com qui pourrait représenter des déficits abyssaux, payés par les Parisiens ! Arrêtons de nous leurrer.

Alors que les petits agriculteurs en zone péri-urbaine, qui produisent une agriculture raisonnée ou bio, et sont régulièrement inondés car Paris est trop, et de plus en plus, minéralisé, ne sont même pas indemnisés par la Ville ! 

Quant au projet Green’elle, sur le réservoir d’eau non potable de Grenelle, il s’agit d’une régression écologique et environnementale majeure :

  • il détruit un îlot de fraîcheur dans un quartier hyper construit approchant les 50 000 habitants/km2,
  • il détruit un lieu de biodiversité,
  • il crée un îlot de chaleur en remplaçant l’eau du réservoir par des bâches en plastique sous le nez des habitants.

C’est une honte pour le climat et pour la biodiversité censés être défendus par la Mairie.

La présentation de ce projet comporte contre-vérités et flous :

  • Green’elle aura des difficultés pour vendre au marché Convention car les 9 marchands de légumes et 7 marchands de poisson qui se lèvent à 4 h du matin pour installer leur marchandise sont vent debout contre cette concurrence déloyale (ni location de terrain, ni frais de transport)
  • l’association de riverains, Respiration Paris 15, n’a aucunement l’intention d’acheter des légumes hors sol à Green’elle. Les restaurants du quartier prendraient des risques à faire savoir qu’ils sont clients, vu l’hostilité générale à ce projet dans cette partie du 15ème.
  • les renseignements vérifiés sur le financement annoncé de l’opération se sont avérés faux ! Son opacité fait peur.

Parisiens, à vos poches !

Lire l’article ici.