Venez nombreux LUNDI 19 MARS à 18:30 en MAIRIE du 15è défendre l’eau du réservoir

La réunion tant attendue sur son avenir va enfin avoir lieu:  LUNDI 19 MARS A 18:30 EN MAIRIE DU 15è, M° Vaugirard

Le réservoir de Grenelle dans le 15e est menacé par un projet «  »Parisculteurs » présenté comme écolo mais qui ne l’est pas du tout! La réunion tant attendue sur son avenir va enfin avoir lieu.

Voici pourquoi nous refusons ce projet :

1. Ce réservoir d’eau non potable est le seul de la rive gauche. Il est volontairement sous-utilisé depuis des années pour justifier d’en récupérer le foncier, alors que le parc Georges Brassens est arrosé à l’eau potable.

2. Le réservoir est un lieu de biodiversité et il rafraîchit le quartier en périodes chaudes. Alors que le plan Biodiversité de la Ville, qui va être soumis au vote du Conseil de Paris le 20 mars prochain, prévoit de créer des lieux de biodiversité, des marres et des zones humides pour rafraîchir la Ville, la Mairie décide de supprimer l’eau du réservoir !

3. Le projet « Parisculteurs » est anti-environnemental. Les bassins seraient remplis de serres de bâches plastique chauffées à l’électricité pour les maintenir à 20 ou 25 °. Elles créeraient un îlot de chaleur en période de canicule. L’eau utilisée est de l’eau potable. La culture hors sol (sur béton) n’a rien d’écologique.

4. Respiration Paris 15 a proposé un contre-projet de biodiversité. Pourquoi ce projet n’a jamais été considéré par la Ville? Ce parti-pris de ne jamais écouter les Parisiens est insupportable. On ne peut pas accepter d’être traités comme des idiots gobant les déclarations de protection de l’environnement de la Ville alors que les actes les contredisent.

5. Eau de Paris est responsable des éphémères que nous subissons l’été. Eau de Paris nous impose les éphémères depuis l’été 2016, date où le projet sur le réservoir est né, pour que les riverains demandent à Eau de Paris d’enlever l’eau. Mais ceux qui habitent depuis trente ans ou plus au bord du réservoir savent que ce problème n’a jamais existé. Cette méthode totalitaire est une honte de la part de la Ville. C’est prendre les habitants en otage.

Venez nombreux à cette réunion!

 

Publicités